information intercommunale

Signature de partenariats CCPF/SAFER/SCP

Mardi 2 juillet 2024, trois partenariats ont été signés entre la CCPF, la SAFER et LA SCP

Avec ses 9 villages perchés et son lac de Saint-Cassien, le Pays de Fayence a connu de grandes mutations au cours des 30 dernières années. Situé à l’est du département du Var, ce territoire a été particulièrement marqué par la sécheresse de 2022 qui a impacté ses ressources en eau locales. En réponse à ces défis, la Communauté de Communes du Pays de Fayence (CCPF) s’est engagée dans une démarche de préservation et d’optimisation de la ressource en eau qui passe notamment par la réalisation du projet de raccordement au lac de Saint Cassien, dans le cadre d’un partenariat avec la Société du Canal de Provence, concessionnaire régional. Parallèlement, elle mène une politique ambitieuse de relance des filières agricoles durables à vocation alimentaire (maraîchages et vergers) afin d’approvisionner en circuit court les crèches, cantines scolaires, EHPAD et la restauration privée des 9 communes du territoire.
Cette volonté se concrétise aujourd’hui par la signature de 3 partenariats majeurs avec :

La SCP, pour la réalisation d’infrastructures hydrauliques multiusages sur le territoire du Pays de Fayence et la sensibilisation aux usages raisonnés et optimisés de la ressource ;

 • La Chambre d’agriculture du Var, – pour la redynamisation vivrière et agroécologique ; pour la gestion de la ressource en eau et l’adaptation des pratiques vers une agriculture résiliente adaptée au changement climatique ;

La SAFER Provence-Alpes-Côte d’Azur (Société d’Aménagement Foncier et d’Établissement Rural), pour la reconquête et la remise en culture du foncier agricole à vocation alimentaire.

Partenariat entre la société du canal de Provence et la communauté de communes du pays de Fayence pour garantir l’accès à l’eau du territoire et préserver la ressource

Les objectifs de cet ambitieux partenariat sont :
– De préserver et garantir l’alimentation en eau brute pour répondre aux besoins multiusages du territoire de la CCPF par la réalisation d’aménagements hydrauliques
– De contribuer au maintien et au développement des activités agricoles sur le territoire à travers :
– Et de mener des actions en faveur d’une gestion économe et optimisée de la ressource grâce :
Ce partenariat notable marque l’engagement commun de la SCP et la CCPF pour le développement durable du territoire

Partenariat entre la chambre d’agriculture du var et la communauté de communes du pays de Fayence au service de l’agriculture durable et de la préservation de la ressource en eau

Aujourd’hui, notre partenariat se renforce et se concentre sur la reconquête des terres agricoles et l’installation de nouveaux agriculteurs, notamment dans le domaine des cultures alimentaires. Cette initiative s’inscrit pleinement dans le cadre du Projet Alimentaire de Territoire de la CCPF. En outre, notre collaboration s’étend à un aspect crucial de l’agriculture : la gestion de l’eau. Nous proposons de nouvelles actions pour adapter l’agriculture locale aux défis de la gestion des ressources en eau et pour adapter les pratiques agricoles face aux changements climatiques. Ensemble, nous nous engageons à soutenir et à développer une agriculture durable, résiliente et adaptée aux enjeux environnementaux actuels

Partenariat entre la SAFER Provence-Alpes-Côte d’azur et la communauté de communes du pays de Fayence pour la remise en culture du foncier agricole à vocation alimentaire

L’intervention de la SAFER Provence-Alpes-Côte d’Azur s’inscrit pleinement dans les objectifs fixés dans son Programme Pluriannuel d’Activité et vise à accompagner les politiques publiques en matière de renouvellement des générations, souveraineté alimentaire et reconquête de l’espace agricole.

En plus de la veille foncière (transmission des DIA aux collectivités afin d’assurer la connaissance des transactions sur leur territoire) qui est cadrée dans une convention type (CIF), les actions ciblées par la Convention comprennent un volet animation foncière spécifique en vue d’anticiper le marché foncier. En effet, une prospection auprès des propriétaires de friches dites à potentiel alimentaire, permet notamment des acquisitions amiables par la SAFER, plutôt que par voie de préemption. Par ailleurs, le soutien financier de la Communauté de Communes visera à mettre en place un fonds revolving de 200 000€. Ce fonds mis à disposition par la collectivité à la SAFER permettra de renforcer sur l’EPCI la capacité de stockage de la SAFER PACA